TutoMotion Reloaded

TutoMotion revient !

L’idée de créer un site de tuto vidéo m’est venue en 2008.

A cette époque, les forums avaient la vie belle et il fallait lire des dizaines de pages pour réussi à régler son nouveau téléphone ou sa nouvelle box internet. Malheureusement, certaines fois, on arrivait à la 10ème page de lecture du 3 ème forum consulté et le résultat n’était pas au rendez-vous.

Comme j’étais un peu le “Monsieur Technologie” de mon entourage, j’ai été victime de la sortie de l’iPhone “premier du nom”. Tous mes amis et collègues de l’époque se sont procurés ce fabuleux appareil, mais personne ne savait le faire fonctionner.

Les forums étaient certaines fois incompréhensible, et lorsque j’avais trouvé la solution, je devais tout refaire et répéter au collègue suivant.

Face à ce constat et pour me facilité la vie, je me suis dit que j’allais créer un site internet sur lequel je mettrai les vidéos de démonstration. Mes collègues et amis n’auraient alors plus qu’à regarder cette vidéo inusable.

Mais après tout, pourquoi s’arrêter à un seul thème ? Je pourrai peut être demander à ma Mère de faire quelques vidéos de cuisine pour moi, mon frère quelques vidéos de bricolage…

Et pourquoi garder ce trésor pour moi ? Après tout, partageons le ! Et finalement, pourquoi se limiter à mon entourage ? Offrons la possibilité à quiconque de partager son savoir faire en vidéo pour en faire le premier site wiki-vidéo !

J’ai réuni une équipe de développeurs et je me suis mis au travail.

A l’époque, j’avais vendu mon appartement et avait fait une belle plu value. 25.000 euro et 8 mois plus tard, j’inaugurai commentkonfait.com !

A 26 ans, je montais ma première société et était persuadé que le tuto vidéo sur internet avait de l’avenir.

Mais pour que le site puisse perdurer dans le temps, il me fallait trouver un model économique.

Dans un premier temps, la publicité fera l’affaire. Ca paiera les serveurs et mes partenaires techniques. C’est là que j’ai eu l’idée de créer un générateur de publicité.

Lorsque vous envoyié votre tuto vidéo, il vous était proposé de créer votre pub pour la diffuser, avant, pendant et après votre vidéo. Intéressant pour les professionnels qui souhaitent vendre les produits proposés dans leurs tutos.

Dès que le site a été mis en ligne, je me suis mis en quête de rechercher une régie publicitaire avec qui travailler. Le marché était naissant et j’ai contracté un partenariat avec une jeune startup.

Je gagnais 12€ pour mille vues au début, et plus le site avait de l’audience, plus ce chiffre augmentait. Avant sa fermeture, certaines campagnes me rapportaient jusqu’à 50 € les 1000 vues ! Le site a atteint plus de 450.000 pages vues par mois !

Mon moment de gloire a été lorsque j’ai publié ma vidéo “comment ouvrir une bouteille de vin avec une chaussure”.

Elle a fait plus d’un million de visite sur mon site en 1 mois ! Les campagnes de pub n’étaient pas nombreuses et pas très chères à cette période, mais la vidéo m’a rapporté 6000 € tout de même !

Pas mal pour un simple Pompier de Paris qui se bricole chez lui armé d’un MacBook Pro et d’un caméscope JVC !

Rien de tout ça aurait été possible sans mes visionautes ! Je me suis dit que je devais partager mon succès avec mes utilisateurs et donc mes revenus.

J’eu l’idée donc de rémunérer mes utilisateurs en fonction du nombre de vues de leur vidéos. Ca, c’était une révolution. Personne ne pratiquait se genre de concept de partage de revenu sur d’autres sites existants (YouTube ou Dailymotion).

1€ lorsque leur vidéo était vu 1000 fois. La différence encaissé pour moi restait énorme et je pouvais décupler largement mes revenus pour réinvestir encore plus dans mon site.

La technologie étant débutante, il fallait souvent faire des mises à jours du site. Cela était très couteux et j’investissais mes revenus personnels. Je devais trouver des financements.

Je suis allez voir les banques  :

Moi :Bonjour, voilà le concept…

Banques :Vous rigolez ? On ne vas quand même pas vous financer votre jeu vidéo !

(A cette époque, nous étions dans le début de l’internet et cet outil était mal compris par cette France poussiéreuse)

Moi :Un jeu vidéo ? Non pas du tout ! C’est un site de vidéo de explicatives pas à pas

Banques :Les lignes ADSL sont trop justes pour lire de la vidéo monsieur, ça ne marchera jamais voyons !

Moi :Ha mais je ne vous parle même pas de ligne ADSL, je vous parle de vidéos sur mobile ! Je suis sûr que ça va marcher. Regardez, cet appareil. C’est un iPhone. On peu y afficher des vidéos comme sur une petite télévision portable. Imaginez que vous ayez besoin de changer la bougie du moteur de votre voiture. Et bien vous pouvez vous déplacer dans votre garage sans trainer votre ordinateur derrière vous ou faire des allez-retour à celui-ci et vous reproduisez les gestes démontrés sur le tutoriel

Banques :Le quoi ? Bon écoutez, revenez quand ça marchera et on vous financera…

(Heu… revenir chercher de l’argent quand j’en aurai ? C’est très Français ça)

Moi :Mais regardez les chiffres, la rentabilité est exceptionnelle, pas de matière première, le contenu est réutilisable et duplicable à l’infini !  Les Etats Unis sortent leur premier site, il s’appelle WonderHowTo, les Anglais sortent le leur, il s’appel Video Jugg ! Google viens de racheter YouTube pour 6,5 milliard de dollars ! C’est bien qu’il y a du marché non ? ! Je peux être le premier site français !

Banques :Nous allons devoir terminer cet entretien monsieur. J’ai un autre rendez-vous juste après“.

Vous imaginez bien que j’ai frappé à la porte de plusieurs banques, fait des conférences auprès de business angels, passé des heures de travail à rédiger et préparer des levés de fonds à des fonds d’investissements privés.

Personne n’a misé sur moi.

En décembre 2012, alors que j’avais investi près de 90.000€ de love monnaie dans mon site, c’est coup de grâce.

Alors que commentkonfait.com sortait systématiquement dans les 5 premiers résultats de recherche, Google, alors utilisé pour 94% du trafic français modifie son algorithme de recherche et désindexe tous les sites de vidéo pour ne privilégier que YouTube, alors déficitaire de 10 millions de dollar par mois, afin de le rentabiliser.

Je venais juste de faire rentrer 2 amis en capital pour m’aider à rechercher des fonds. Impossible de payer mes équipes, je sombre.

Je n’ai pas envie de perde mon bébé alors je mise tout sur moi et me forme dans l’internet pour me passer de développeurs. Je repars d’une feuille blanche. J’en profite pour alléger le concept et le moderniser en profitant des nouvelles technologies.

TutoMotion est né.

Ultimes recherches de financements auprès de business angels avec mes associés.

En vain, tous préoccupés à démonter mon concept pour utiliser mes compétence dans leurs propres affaires, je suis contraint de fermer mon entreprise en 2015.

Avant d’éteindre la lumière et fermer la porte, une dernière pensée pour tous les gens qui m’ont aider à réaliser les 900 premiers tutos (plus de 5000 grâce aux partenaires et utilisateurs à la fermeture du site). Je décide de les laisser à disposition sur celui qui m’a tué : YouTube.

C’est de bonne guerre après-tout.

Tient, un petit bouton monétiser, je clic dessus, on verra bien… Je laisse la chaine TutoMotion vivre comme un fantôme.

En 2018, je me dit que je vais passer voir mon copain TutoMotion dans sa nouvelle maison. Stupeur, plus de 4000 abonnés et plus de 2 millions de vues !

Un petit pactole dis donc ! En plus, ça me rapporte tous les mois et de manière exponentielle !

Rha… Mais à quoi bon. Remonter TutoMotion ? Pourquoi faire ? Il me faut une société d’exploitation etc.

Mais il me manque et j’ai envie de le revoir. Mi-2018, je surprends une vidéo de ma fille de 8 ans sur sa tablette. Devinez quoi ! Elle s’était fait un tuto maquillage digne d’une YouTubeuse professionnelle ! A la fin elle a même demandé de mettre des pouces bleus !

Mais où a t’elle appris ça ?

Je vous le donne en mille, sur les centaines de milliers de tuto de YouTube. Les tutos qu’aucune banque ou business angels ne voulait miser.

Je lui montre la chaîne TutoMotion et lui dit qu’avant même sa naissance, j’ai créer le premier site français de tutos vidéos. J’étais devenu son dieu !

Elle m’a remotivée.

Vous pouvez me soutenir pour que je puisse relancer le concept.

Je vais m’adapter à un nouveau marché et jouer avec le système et non plus contre. En 2018, de nouvelles armes me sont accessibles tant au plan personnel que technique.

Je vous propose de gagner de l’argent grâce à vos tutos. Bien sûr, nous ne ferons jamais plus autant que nous aurions pu le faire si le site avait évolué depuis 2008. Vous gagnerez sûrement moins qu’avec des milliers de vues sur YouTube.

Quoi que…

J’ai ma petite idée.

Ma fille est absolument ma cible marketing. commentkonfait.com de 2008 était bien destiné à sa génération et non pas la france poussiéreuse de la “génération x”.

Avec la réalité virtuelle, nous allons consommer toujours plus de vidéo. Avec les boutiques en ligne, il n’a jamais été autan facile d’acheter vite et moins cher. Avec l’évolution de l’internet mobile, nous n’avons jamais autan consommé autant d’internet.

J’ai ma revanche à prendre. Prenez la avec moi.

Laissez moi jusqu’en janvier 2019 pour monter ma nouvelle équipe et re-structurer TutoMotion et j’aurai une petite surprise pour vous.

Suivez mon actualité.

1 commentaire

Ajoutez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas visible